L’Hysope, un remède naturel contre la grippe, le rhume et la bronchite

hysope remède grippe rhume bronchite

Commencer à préparer l‘hiver peut se faire très largement en avance et je vous le recommande ! Qui n’aurait pas envie d’avoir son remède naturel prêt lorsque la grippe, le rhume ou la bronchite pointeront leur nez ? Quelle que soit la saison, c’est un bon moment où vous pouvez trouver différentes plantes médicinales à collecter et à préparer pour votre pharmacie d’hiver. En effet, cela dépend essentiellement de vous et des cycles biologiques de la plante.

Il est indéniable que l’Hysope est un atout considérable pour votre trousse à pharmacie de plantes médicinales. Elle peut aider à traiter un large éventail de maladies hivernales, en particulier comme remède naturel “maison” pour la grippe, le rhume et la bronchite, et est utilisée depuis des siècles.

Considérons son incroyable utilisation à travers les âges. L’Hysope nous est originaire de la Méditerranée et est une plante médicinale bien-aimée depuis des milliers d’années. De plus, elle pousse maintenant facilement dans le monde entier et a été naturalisé dans de nombreuses régions d’Amérique du Nord.

D’après certaines sources historiques, les Romains auraient introduit l’Hysope partout où ils se seraient installés, estimant qu’il s’agissait d’une plante à la fois cérémonielle et curative.

Wikipedia, Herbalpedia

Les bienfaits de l’Hysope pour la grippe, le rhume et la bronchite

hysope remède naturel grippe rhume bronchite
Des jolies fleurs d’Hysope violettes. Photo de Hans

L’Hysope est très connue pour être une plante qui aide à soulager les symptômes du rhume ou de la grippe. À noter qu’elle souvent utilisée avec efficacité pour les enfants et également pour les adultes.

Qui plus est, énergétiquement parlant, l’Hysope peut s’expliquer comme une plante réconfortante et stimulante au goût piquant. En effet, nous pouvons l’utiliser pour réchauffer le corps et mettre certaines choses en mouvement ! Pensez-y pour évacuer la stagnation, comme du mucus collé, des règles retardées ou du sang figé (ecchymoses par exemple).

En tant que stimulant diaphorétique (augmente la transpiration), elle réchauffe le corps en repoussant le froid et en ouvrant les pores de la peau. Ceci est particulièrement idéal lorsque la personne a froid et frissonne avec une légère fièvre. De plus, l’Hysope est parfait pour la toux (grasse) avec du mucus encombré. En effet, elle fluidifie et expectore le mucus, ce qui permet aux poumons grâce aux mécanismes de la toux de le débarrasser du corps. Selon cette étude scientifique, l’Hysope traiterait également l’asthme !

Demandez à votre herboriste ainsi qu’à votre ORL, ils vous recommanderont sûrement l’Hysope pour les infections chroniques des sinus.

Vous allez sûrement me demander : trouver de l’Hysope ? Restez zen, elle est incroyablement facile à cultiver dans le jardin et je vous recommande vivement de la cultiver ! De plus, les abeilles adorent cette plante. C’est également un très joli petit arbuste avec de magnifiques fleurs violettes. Si vous souhaitez essayer l’Hysope mais n’avez pas accès à la plante fraîche, vous pouvez acheter de l’Hysope séchée et l’utiliser de la même manière.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Remèdes naturels pour traiter un mal de gorge : les boules médicinales

L’oxymel d’Hysope un puissant remède naturel contre la grippe, le rhume et la bronchite

oxymel remède grippe rhume bronchite
Prêt à déguster ces préparations à base de vinaigre de cidre ? Photo de MikeGoad

Les oxymels sont des préparations très anciennes utilisées par les grecs notamment pour l’hiver. Ces préparations allient les propriétés stimulantes du vinaigre aux qualités apaisantes du miel. En effet, cette préparation séculaire est spécifique à la toux (grasse) et à la congestion, en particulier lorsque beaucoup de mucus reste coincé dans les poumons. L’oxymel d’Hysope a un goût séduisant et l’arôme piquant de l’Hysope donne un bon coup de fouet à cette préparation !

Les ingrédients nécessaires à la préparation de ce remède naturel

Les ressources dont vous aurez besoin :

  • 250 grammes de feuilles et fleurs fraîches d’Hysope de préférence ou 50 grammes séchée (rapport de poids de 1/5 environ).
  • 50 à 100 ml de vinaigre de cidre de pomme.
  • 150 à 250 ml de miel de bonne qualité.
  • Récipient de 1/2 litre avec un couvercle hermétique en plastique par exemple (tous sauf métal).

Comment préparer ce remède naturel

Les étapes à suivre pour obtenir de l’oxymel d’Hysope :

  1. Tout d’abord, ajoutez dans un bocal 1/3 du volume d’Hysope fraîche hachée. Si vous utilisez de l’Hysope séchée, remplissez simplement le bocal à moitié.
  2. Ensuite, remplissez le bocal d’environ 1/3 avec du miel. (Pour une préparation plus douce et plus épaisse, remplissez le bocal presque à moitié de miel.)
  3. Puis, complétez avec le vinaigre jusqu’au maximum du bocal. À noter que le vinaigre peut corroder un couvercle en métal. Vous devrez donc le couvrir avec un couvercle en plastique ou placer une couche supplémentaire entre le couvercle en métal et le liquide.
  4. Laissez-le reposer pendant 2 à 4 semaines.
  5. Une fois prêt, filtrez bien le mélange.
  6. Enfin, vous pouvez le mettre en bouteille et l’étiqueter !

Quand et comment prendre ce remède naturel

Les oxymels peuvent être pris en mesure de cuillère à café ou en cuillère à soupe. En cas de problème aigu, il est généralement préférable de prendre de petites quantités plus souvent, plutôt que de prendre de plus grandes doses seulement quelques fois par jour.

Pour une toux congestionnée, je conseille de prendre 1 à 2 cuillères à café à la fois au moins toutes les heures de ce remède naturel “maison” contre la bronchite. Il est bon de savoir que les oxymels se conserveront naturellement longtemps. De plus, vous pouvez le conserver dans le réfrigérateur pour augmenter sa durée de vie. Sans le faire, la préparation dure tout l’hiver alors imaginez avec le frigo 😉

La teinture, une autre possibilité intéressante

En outre, je vous conseille également la préparation de l’Hysope en teinture pour en tirer les nombreux bénéfices exposés ci-avant.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, et c’est déjà bien ! Si vous avez des questions, des remarques, des précisions ou autres, laissez un commentaire ! Je suis sûr que maintenant que vous avez bien compris les propriétés et usages de cette plante médicinale. Lisez les autres articles du défi “1 Jour 1 Remède” pour vous éclairer sur d’autres remèdes naturels !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •