Comment préparer vos plantes médicinales : mijoteuse – autocuiseur

mijoteuse crock pot slow cooker cuisson lente appareil électrique cuisine

S’approvisionner avec des plantes médicinales de qualité est essentiel et savoir comment les préparer l’est tout autant ! Ainsi, l’utilisation d’une mijoteuse offrant une cuisson plus lente ou d’un autocuiseurtout en unfacilite la gestion des recettes traditionnelles à base de plantes.

Cet économie de temps s’inscrit à merveille dans le style de vie effréné que nous menons bien souvent. Lorsque vous associez les outils de pointe la technologie moderne à la sagesse millénaire de l’herboristerie traditionnelle, vous bénéficiez d’une nutrition quotidienne saine à base de plantes médicinales. Par conséquent, vous profitez d’apports nutritifs qui favorisent un état de santé stable. Qui plus est, cela accélère les processus de guérison avec peu d’effort, quelle que soit votre activité.

Par ailleurs, la plupart des outils que avez dans votre cuisine peuvent servir à beaucoup de choses différentes. En effet, vous avez probablement déjà tout ce qu’il faut dans votre cuisine pour préparer vos plantes médicinales.

Tout d’abord, vous aurez besoin d’un cuiseur électrique (mijoteuse, autocuiseur, …) pour mettre en pratique vos compétences avec les plantes.

Les différents types de cuiseurs électriques

Où trouver ces appareils de cuisine révolutionnaires 🙂 ?

Je ne fais pas ici un comparatif des cuiseurs électriques. En fait, je donne seulement mon avis sur les types d’appareils. Vous pouvez trouver un bon cuiseur électrique (mijoteuse, autocuiseur,…) pour vos préparations à base de plantes dans de nombreux endroits. Par exemple, dans des magasins spécialisés ou d’occasions, des vide-greniers ou tout simplement en ligne selon votre budget. Vous avez peut-être même déjà une de ces fabuleuses machines dans votre cuisine. Quel que soit l’endroit où vous trouvez le vôtre, vous voudrez vous assurer qu’il convienne à l’utilisation que vous souhaitez en faire notamment pour les plantes médicinales.

Un premier conseil : recherchez un cuiseur électrique capable de supporter des températures basses pendant plusieurs heures. Voici les différents types de cuiseurs à considérer pour vos préparations à base de plantes

Mijoteuse

Crock pot mijoteuse slow cooker cuisson lente
La bonne odeur des épices qui mijotent tout doucement pendant des heures 😉
Photo de Maggie Not Margaret

Pour commencer, les mijoteuses, également appelées “Crock-Pot” par nos amis anglophones, sont simples d’utilisation. En effet, la plupart d’entre eux ont seulement deux ou trois réglages. Qui plus est, les températures auxquelles ils fonctionnent varient sensiblement.

Astuce : essayez une recette test avec votre mijoteuse pour avoir une idée de la quantité de liquide qui s’évaporera.

L’avantage d’une mijoteuse, outre le prix bas et la facilité d’utilisation, est qu’elle a tendance à durer longtemps. Même lorsqu’ils sont utilisés de manière intensive (plusieurs jours à la suite), ils restent fiables. Cependant, l’inconvénient principal est la variation de température en fonctionnement.

Je n’ai pas testé pendant plus de 2 jours d’affilée, dites-moi dans les commentaires si le vôtre tient la route 🙂

Autocuiseur / multicuiseur : le cuiseur multifonction programmable

Autocuiseur instant pot cuiseur multifonction programme
L’autocuiseur, quelques minutes de prise en main pour un gain de temps d’utilisation. Photo de ☼☼ Jo Zimny Photos☼☼

Ensuite, nous avons les autocuiseurs ou cuiseurs multifonction (Instant Pot en anglais). Ils offrent une large gamme de réglages de température et de fonctionnalités et peuvent être coûteux. Bien souvent, ils ont beaucoup plus de réglages que vous en aurez besoin. Néanmoins, la possibilité de régler les minuteries et de retarder la cuisson peut ajouter une flexibilité supplémentaire à votre journée. Dans notre cas pour les plantes médicinales, les fonctions souhaitées incluent une cuisson soutenue à basse température et la possibilité de le laisser fonctionner plusieurs heures ou plus.

Conçus pour leur efficacité, les multicuiseurs ont tendance à conserver une température stable. Ce qui se traduit parfois par une évaporation plus rapide des liquides (par rapport à des cuiseurs traditionnels). Les avantages principaux d’utilisation pour un cuiseur multifonction sont la polyvalence et l’efficacité. L’inconvénient majeur est le prix souvent élevé et peut-être également la prise en main qui n’est pas toujours instinctive.

Yaourtière

Yaourtière yogurt maker électrique basse température
La yaourtière a un environnement contrôlé, pour des préparations très spécifiques. Photo de Kim F

Quel est l’utilité de la yaourtière ? Tout d’abord, elle fonctionne à des températures plus basses que la mijoteuse et les autocuiseur (environ 42-44 degrés Celsius).

Il est à noter que la yaourtière est également utile pour la fabrication d’huiles à base de plantes ne nécessitant pas d’extraction de chaleur. Et donc, en toute logique, cet appareil ne convient pas pour les huiles nécessitant une extraction de chaleur importante. Qui plus est, la yaourtière n’est pas adapté pour la plupart des autres préparations traditionnelles à base de plantes comme les infusions, décoctions, sirops, potages, tartes et autres.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi et comment cuisiner la Bardane en délicieuse soupe

Je ne recommande donc pas une yaourtière comme outil principal pour ce type de cuisson à base de plantes.

En fait, mon cuiseur électrique préféré est la mijoteuse. C’est un bourreau de travail robuste et fiable qui peut mijoter pendant des jours. La fiabilité et la sécurité de la mijoteuse s’intègrent parfaitement dans mon environnement (cuisine) et ma pratique à base de plantes.

Familiarisez-vous avec votre cuiseur électrique

La meilleure chose à faire pour réaliser vos recettes à base de plantes avec succès consiste à faire connaissance avec votre cuiseur électrique (mijoteuse, autocuiseur,…). Je m’explique, en vous familiarisant avec votre appareil de cuisson, vous pourrez ajuster le temps et la quantité en fonction de la façon dont il cuisine.

Choisissez votre recette à base de plantes médicinales

Toute recette à base de plantes médicinales qui nécessite une cuisson longue et lente est parfaite pour la mijoteuse. Les meilleures recettes à base de plantes pour les cuiseurs électriques sont les soupes, les infusions, les décoctions et les sirops.

Préférez celles qui utilisent des parties de plantes dures ou épaisses, telles que l’Astragale ou les racines de Bardane par exemple.

Ainsi, la plupart des écorces, les racines, les champignons et certaines graines ne commencent à offrir leurs merveilleuses substances qu’après avoir été laissés mijoter un moment. De 10 minutes pour les parties les plus fines à plusieurs heures pour les écorces très épaisses, en général au moins 20 minutes sont nécessaires.

L’adaptation des recettes est essentielle

Pour la plupart des recettes, vous devrez adapter la quantité et le temps de cuisson. Il est difficile de cuire de très petites quantités dans un cuiseur électrique standard.

Je vous recommande de commencer avec une quantité représentant environ un tiers à la moitié du volume du récipient. En clair, cela signifie que je vais augmenter les quantités de ma recette pour que le liquide que j’utilise soit de 1 à 1,5 litre pour un cuiseur d’environ 3 litres. La plupart des recettes classiques nécessitent 20 à 60 minutes de “mijotage”.

Cependant, beaucoup de recettes traditionnelles d’herboristes et donc à base de plantes (écorce, racine, …) exigent un temps de “mijotage” de 4 à 8 heures ou plus. En fin de compte, le principe est que nous allongeons le temps de cuisson en réduisant la température.

Finalement, la clé du succès consiste à utiliser une recette de test pour connaître un peu mieux votre cuiseur électrique afin que vous puissiez ajuster avec précision les divers paramètres.

Comment adapter une recette existante conçue pour le four ? Explorons les solutions à travers quelques exemples pratiques !

Des exemples pratiques (à base de plantes) avec la mijoteuse et l’autocuiseur multifonction

Sirop contre la toux (Sureau)

Le sirop contre la toux à base de Sureau est un exemple parfait de recette qui convient à une mijoteuse. La recette originale demande 20 minutes de mijotage et donne 2 tasses (500 ml) de sirop. Pour adapter cette recette, votre choix dépend de l’appareil que vous comptez utiliser.

Supposons que votre mijoteuse de 3 litres soit un peu chaude :

  • Vous pouvez vous en tenir aux quantités de la recette et laisser cuire environ 4 heures
    1. Puis vérifier le niveau de liquide
    2. Et éventuellement cuire encore 2 à 4 heures supplémentaires avant de filtrer et d’ajouter le miel.
  • Également, vous pouvez doubler les quantités de la recette et donc augmenter le temps de cuisson de 8 à 10 heures avant de filtrer et d’ajouter le miel.
  • Toutefois, pour un cuiseur multifonction, vous pouvez utiliser les ingrédients secs de la recette originale tout en doublant la quantité de liquide et faire mijoter pendant 4 à 8 heures.

Infusion et décoction (Astragale Chai)

Le célèbre astragale Chai (je compte bien vous préparez un article sur le sujet) est un exemple savoureux d’une recette de style traditionnel pouvant être adaptée à un cuiseur électrique. En résumé, c’est une décoction, ce qui signifie qu’elle cuit des plantes difficiles à dégrader. En effet, cela demande un temps de cuisson plus long à une température supérieure à celle d’une infusion classique pour extraire les propriétés des racines ou écorces d’Astragale par exemple.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Mon top 5 des plantes ayurvédiques

Soupe de champignons (Shiitake)

Je vous propose une recette à base de champignons Shiitake, pour vous aider à démarrer. Cette soupe médicinale contient des ingrédients secs qui absorbent environ une tasse (240 ml) de liquide et s’extrait facilement. Il est donc facile de voir comment votre cuiseur fonctionne et à quelle vitesse le liquide s’évapore.

Lorsque vous filtrez les plantes, il doit vous rester environ 1,6 litre de liquide. Votre soupe devrait donc avoir été réduite d’environ un huitième en 8 heures.

  • Si vous en avez plus, votre cuiseur électrique fonctionne avec une température moins élevée que dans la recette. Il ne faut donc réduire la quantité de liquide lors du dosage des ingrédients de la recette.
  • En revanche, si vous en avez moins, votre mijoteuse ou autocuiseur chauffe un peu plus, augmentez donc un peu la quantité de liquide.

Pour réussir, ajustez les niveaux de liquide dans les recettes en conséquence.

Recette : Préparer votre soupe de champignons Shiitake (Tang en chinois)

soupe shiitake champignon miso tang
Le Shiitake sec se réhydrate avec le bouillon et se savoure en soupe chaude ! Photo de yana_tik

Un Tang est une soupe médicinale chinoise. Les champignons et les plantes ici sont des bâtisseurs immunitaires, utiles pour renforcer votre vitalité et votre système immunitaire pendant la saison froide. Pour stimuler les niveaux d’énergie, remplacez certains des Shiitakes par des champignons adaptogènes tels que le Reishi récoltés de manière durable de préférence.

Ajoutez une poignée de poireaux ou d’oignons ou de 5 à 6 gousses d’ail pour une protection accrue pendant la saison grippale et froide. Cependant, lorsque vous faites cela comme test pour votre mijoteuse ou multicuiseur, je ne les ajouterai pas car ils masqueraient la quantité de soupe réduite lors de la cuisson.

En fait, cette soupe est polyvalente. Utilisez-la comme base ou comme bouillon dans des recettes plus copieuses. Ou servez-le simplement avec un filet d’huile de sésame, un peu de sauce soja et quelques brins de coriandre ou de persil sur des nouilles ou du riz.

J’aime boire le mien dans un gros bol (style ramen), libre à vous de choisir le type de récipient. Quelle que soit votre préférence, une tasse (250 ml) ou deux par jour est un bon complément à une alimentation équilibrée et un mode de vie sain.

N.B : Vous pouvez réaliser cette recette à base de plantes et de champignons avec une mijoteuse ou un autocuiseur mais pas que… !

Les ingrédients

  • 20 chapeaux de champignons Shiitake secs (environ 60 g)
  • 1/4 tasse de racine d’Astragale émincée ou râpée (15 g)
  • 1,5 cuillère à soupe de :
    • racine d’Ashwagandha râpé ou coupé (15 g)
    • poivre noir entier ou poivre long (pippali) (15 g) (Facultatif pour les personnes fragiles des intestins)
  • 2 cuillères à soupe de gingembre frais haché (environ 5 cm)
  • 1,8 litre d’eau

Les étapes de la préparation

  1. Tout d’abord, ajoutez tous les ingrédients à votre mijoteuse ou autocuiseur
  2. Ensuite, réglez votre cuiseur électrique :
    1. Pour la mijoteuse, positionnez le bouton sur la position haute et laissez mijoter pendant 8 heures.
    2. Si vous utilisez un autocuiseur, réglez-le sur la cuisson lente, puis choisissez le réglage de température élevée ou supérieure et définissez le temps pour 8 heures.
  3. Puis, filtrez les plantes et champignons de la soupe et pressez tout le liquide que vous pouvez des ingrédients.
  4. Enfin, servez la soupe ou utilisez-la comme bouillon 😉

Vous obtiendrez 1,6 litre soit environ 6 tasses de 250 ml avec cette recette de soupe de champignons Shiitake et de plantes.

Voilà, J’espère que maintenant vous mesurez un peu mieux les avantages et inconvénients des cuiseurs électriques comme la mijoteuse, l’autocuiseur ou la yaourtière pour vos préparations à base de plantes médicinales. Utiliser efficacement ces outils vous aidera à mieux gérer votre temps et vos préparations afin d’améliorer votre santé et votre hygiène de vie.

Partagez vos expériences dans les commentaires et inscrivez-vous à la newsletter pour plus de préparations à base de plantes !

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

Votez !

Soyez le premier !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •