Comment avoir une peau neuve au naturel avec la Brunelle

Brunelle prunella vulgaris petit accenteur peau naturel

Si vous souhaitez prendre soin de votre peau avec des produits naturels, vous êtes au bon endroit ! Régulièrement, j’ai des retours de mes lecteurs et de mes proches concernant les plantes qui attisent leur curiosité et la Brunelle commune (Prunella vulgaris) revient très souvent en top position. Donc, c’est parti pour faire peau neuve au naturel avec la Brunelle !

La Brunelle et ses merveilles pour la peau

La Brunelle commune (Prunella vulgaris ou Brunella vulgaris) également appelée petite consoude, brunette, prunelle, herbe au charpentier et même charbonnière est une jolie petite plante herbacée vivace de la famille des “Lamiacées“.

C’est une plante présente dans le monde entier et qui aime les zones ensoleillées, elle se plait notamment au bord des chemins, des bois ainsi que dans les prés.

Utilisations traditionnelles

Historiquement, elle a été largement utilisé pour sa capacité à traiter les infections des voies respiratoires supérieures et à guérir les plaies.

Il est à noter que la plupart des herboristes modernes la mettent de côté comme quelque chose qui était autrefois utilisé, mais qui a perdu sa popularité à notre époque. J’ai donc commencé à écrire l’article en parcourant de nombreuses sources contenant des informations vagues ou inexistantes sur l’utilisation traditionnelle à long terme de la Brunelle.

Les études scientifiques

Ensuite, j’ai commencé à regarder des études scientifiques et je suis devenu de plus en plus étonné. Alors que beaucoup d’herboristes occidentaux ont oublié de se soigner avec cette plante, les scientifiques ont exploré ses nombreux effets !

Les plantes contre le photo-vieillissement

Il est indéniable qu’il existe un intérêt croissant pour l’utilisation des plantes pour protéger la peau contre les agressions. En effet, plusieurs études ont montré le potentiel d’utilisation de certaines plantes en externe pour réduire le photo-vieillissement et l’incidence des cancers de la peau dus au soleil. Je pense notamment à tous ceux qui laissent leur peau subir une forte exposition prolongée d’UVA en imitant les lézards sur la plage 😉

Le cas de la Brunelle

De manière générale, la Brunelle est largement étudiée pour sa capacité à arrêter les épidémies d’herpès et possède même des études prometteuses contre le cancer.

L’une des études que j’ai trouvée particulièrement fascinante a été une étude in vitro de la capacité de la Brunelle à protéger les cellules de la peau contre les rayons UV.

Je vous propose l’extrait de la conclusion des chercheurs : “Ces résultats suggèrent que la Brunelle (Prunella vulgaris) et AR (acide rosmarinique), utilisés dans les cosmétiques pour le soin de la peau, pourraient offrir une protection contre le stress oxydatif induit par les UVA et pourraient être bénéfiques comme compléments de préparations dermatologiques photoprotectrices.”

Inspiré par cette merveilleuse plante qu’est la Brunelle, j’ai trouvé une préparation à base d’huile soyeuse et douce qui peut être utilisé pour protéger contre les dommages du soleil, en particulier sur le visage.

Avant d’arriver à la recette, je vous invite à examiner les autres ingrédients avec moi.

Les différentes huiles et leur vertus pour la peau

Huile bouteille olive peau neuve naturel
Nous avons la chance de pouvoir profiter d’une grande variété d’huile, chacun ses goûts, chacun sa bourse ! Photo de JillWellington

Toutes les huiles de cette recette sont très convoitées pour leur capacité à maintenir une peau saine. Alors que la Brunelle est la plante que nous utilisons pour ses effets protecteurs, ces huiles ont également des propriétés médicinales.

La plupart de ces huiles sont chères. Donc si le coût est rédhibitoire pour votre budget, vous pouvez remplacer toutes les huiles par :

  • Tout d’abord, de l’huile de pépins de raisin.
  • Une autre huile légère comme l’amande douce par exemple.
  • Voire même de l’huile d’olive pour des budgets plus serrés.

L’huile de Jojoba, un luxe pour une peau neuve au naturel

jojoba Simmondsia chinensis arbre noyau huile naturel peau neuve
La pâte de noix s’utilise comme un baume antioxydant pour les brûlures. Les graines de Jojoba contiennent plus de 40% d’huile. Photo de Natalie Gagnon

L’huile de Jojoba est légère et soyeuse, ce qui est surprenant si l’on considère qu’il s’agit en réalité d’une cire liquide et non d’une huile.

Il provient des graines de Jojoba (Simmondsia chinensis), qui est originaire du sud-ouest des États-Unis (désert de Sonora par exemple).

Le Jojoba est riche en nutriments essentiels à la santé de la peau, y compris les acides gras essentiels.

Il est hautement stable au stockage et rancie rarement. Il imite le sébum de notre peau et provoque rarement une accumulation de graisse ou d’irritation.

Quelques études sur les effets des huiles sur la peau

L’huile d’Argan

argan fruit huile peau neuve naturel
L’Arganier (Argania spinosa) pousse exclusivement dans le Sud-ouest du Maroc et peut vivre jusqu’à 200 ans ! Photo de oceanverde

L’huile d’Argan (ou Argane) provient des noix d’Argan et plus précisément des amandons contenus dans les “noyaux” des fruits de l’Arganier marocain (Argania spinosa).

C’est une huile légère qui pénètre et hydrate bien la peau. Une étude a montré que l’application topique (en surface) d’huile d’Argan permettait de restaurer l’élasticité de la peau.

Elle est particulièrement riche en vitamine E, en antioxydants ce qui lui vaut son usage en cosmétique naturel pour une peau neuve 😉

L’huile de Grenade

L’huile de Grenade est plus lourde que les autres huiles de cette recette, mais elle est très appréciée pour sa capacité à être facilement absorbée par la peau.

Dans une étude, il a également été prouvé que les cellules de la peau humaine étaient protégées du soleil par l’huile de Grenade. En particulier, pour les rayons UVB qui endommagent l’ADN, oxydent les protéines et induisent des métalloprotéases matricielles (MMP)

Romarin Rosmarinus officinalis fleurs extrait huile
Le Romarin est une plante médicinale incroyable pour son pouvoir antioxydant. Photo de Lgon

Le Romarin antioxydant naturel

L’extrait de Romarin contient des acides “rosmarinique et carnosique“, tous deux largement étudiés pour leurs propriétés antioxydantes.

Il est souvent utilisé dans les cosmétiques pour augmenter la durée de conservation des produits naturels.

Je vous en parle également dans cet article invité concernant l’huile de Millepertuis que j’ai réalisé sur le blog de BETILAMI.

Les associations avec les huiles essentielles et leur affinité avec la peau

J’ai choisi les huiles essentielles dans cette recette, non seulement pour leurs parfums extraordinaires, mais aussi pour leur forte affinité pour la peau. En effet, toutes ces HE sont utilisées pour guérir la peau et ont démontré une forte activité antioxydante dans la pratique clinique et les études in vitro.

De même que pour le Jojoba et l’Argan, les HE de Néroli (Citrus aurantium) et la Tanaisie Annuelle appelée aussi Camomille bleue (Tanacetum annuum) sont chères.

Donc pour les petits budgets, envisagez d’utiliser uniquement de l’huile essentielle de Lavande vraie (Lavandula angustifolia).

Par ailleurs, cette recette est également agréable SANS huiles essentielles, ce qui serait une bonne approche pour les personnes ayant une peau extrêmement sensible.

Le sérum naturel à base Brunelle pour une peau neuve

huile essentielle flacon peau neuve naturel
Une préparation naturelle à conserver dans des flacons hermétiques ambrées pour protéger de l’oxydation de l’air et de la lumière (rayons UV). Photo de monicore

C’est une recette de luxe qui peut potentiellement protéger la peau des agressions du soleil. Ce sérum possède un toucher doux et soyeux, sans laisser de sensation grasse.

Utilisez-le quotidiennement matin et soir pour protéger votre peau des méfaits des rayons UV(A,B). Il peut également être utilisé pour hydrater et rajeunir votre peau.

Les ressources et équipement nécessaires

Ressources

  • 15 grammes de Brunelle fraîchement séchée
  • Pour les huiles végétales :
    • 140 grammes ce qui correspond environ à 160 ml (densité = 0.861) d’huile de Jojoba. Eh oui, l’huile de Jojoba est légère !
    • 115 grammes (125 ml pour une densité = 0,91) d’huile d’Argan.
    • 28 grammes (environ 30 ml) d’huile de Grenade
  • Pour les huiles essentielles :
    • 20 gouttes d’huile essentielle de Néroli
    • 7 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie
    • 3 gouttes huile essentielle de Tanaisie Annuelle (Camomille bleue)
  • 1 cuillère à café d’extrait de Romarin (facultatif, conservation)

Équipements

  • Bain-marie électrique ou 1 (bol en métal ou une casserole) + grosse marmite d’eau ou une mijoteuse spéciale
  • 1 flacon pulvérisateur ambrée de 50 ml ou 60 ml pour l’usage quotidien ou une bouteille de teinture traditionnelle avec un compte-gouttes
  • Un mixeur puissant

Comment préparer votre mélange naturel pour la peau à base de Brunelle

bain-marie casserole eau
Un bain-marie improvisé dans ce style 🙂 Photo de worak
  1. Pour commencer, mesurez l’huile de Jojoba, d’Argan et de Grenade :
    • Dans un bain-marie électrique par exemple
    • Un bol en métal ou une casserole qui se pose sur une grosse marmite d’eau.
  2. Ensuite, ajoutez environ 15 grammes de Brunelle.
  3. Puis, allumez le feu sous le bain-marie et faites chauffer l’huile.
  4. Une fois qu’elle est chaude au toucher, éteignez le feu et couvrez avec un couvercle en inox par exemple.
  5. Tout au long de la journée, répétez le processus avec l’huile, faites-la donc chauffer à nouveau légèrement, puis laissez-la reposer. Le but étant de maintenir le mélange légèrement chaud pendant 1 journée au moins :
    • Certaines personnes utilisent une mijoteuse modifiée à cet effet.
    • Veillez simplement à ce que le mélange ne chauffe pas trop et ne «faites pas frire» la matière première à base de plantes.
  6. Après avoir chauffé l’huile pendant 24 à 48 heures, placez le mélange dans un mixeur.
  7. Mixez à fond jusqu’à ce que le mixeur soit chaud.
  8. Égouttez les morceaux de plantes de l’huile.
    1. Utilisez plusieurs couches de gaze
    2. Puis, pressez fort les morceaux pour extraire la plus grande partie de l’huile.
  9. Vous pouvez ensuite filtrer à nouveau l’huile pour éliminer les particules fines.
    • Vous saurez que votre extraction est vraiment efficace si le résultat final est une huile vert foncé sombre.
    • Ne vous inquiétez pas, cela devient complètement clair et invisible sur la peau !
  10. Finalement, ajoutez ensuite l’extrait de Romarin et les huiles essentielles et bien mélanger.
    • Mettez l’huile dans un flacon de 50 ml avec une pompe pour pulvériser et faciliter son application sur la peau.
    • Vous pouvez également le mettre dans une bouteille de teinture traditionnelle avec un compte-gouttes ou toute autre petite bouteille décorative qui scelle bien.

Utilisation et conservation du sérum naturel pour une peau neuve

Pour utiliser votre préparation auto-cicatrisante, placez une petite quantité sur le bout de vos doigts et frottez votre visage. Vous n’avez pas besoin d’en utiliser beaucoup, 50 ml ou 60 ml peuvent durer toute une saison ensoleillée. Cette recette donne environ 250 ml de sérum. Gardez dans un endroit frais. Cela devrait durer un an sinon plus.

Considérez ceci comme un protection solaire. Par contre, ce n’est pas un écran solaire. Cependant, il peut protéger votre peau de l’oxydation et des dommages dus aux rayons UV. J’espère que vous apprécierez cette recette !

Si cet article vous a intéressé, si vous aussi vous utilisez un sérum naturel pour avoir une peau neuve protégée du soleil ou si vous avez des questions, laissez un commentaire. Et si vous souhaitez être informé des prochains articles sur le sujet, vous pouvez vous abonner gratuitement à la newsletter.

Et merci de partager l’article ! 🙂

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ?

Votez !

( votes, moyenne : / 5)

  •  
  •  
  •  
  •  
  •